La lumière de Noël continue de briller après Noël

Publié le 26 Décembre 2010

federicofioribarocci thenativity

La Nativité, par Federico Fiori Barocci (1597)

Ecoutez la prédication en cliquant ici

L'artiste dépeint la scène de la nativité par un jeu subtile d'ombres et de lumière. Dans une humble étable, aux côté du bœuf et de l'âne, au milieu de la paille et de sacs de blé, on distingue trois personnages principaux, plus ou moins auréolés de lumière : l'enfant Jésus, Marie et, en arrière-plan, Joseph.

D'où provient la lumière ? Ni de l'extérieur ni d'une lampe. Il n'y a aucune source de lumière visible... sinon l'enfant ! Il n'est pas seulement dans la lumière, il est la source de la lumière. Même s'il n'est pas au centre du tableau, tout converge vers lui : le regard de Marie, le doigt pointé par Joseph et la lumière qui émane de son visage...

Au centre de la scène, il y a Marie, très jeune. Elle est lumineuse mais elle ne fait que refléter la lumière de Jésus sur lequel elle fixe son regard. Ses mains sont ouvertes, dans une attitude qui évoque la prière, l'adoration.

Quant à Joseph, dans l'ombre, à l'arrière-plan, il montre du doigt la lumière. On ne voit pas son visage, on ne voit que sa main, avec un doigt pointé en direction de l'enfant. Il s'adresse à un berger qu'on aperçoit à peine au fond, avec un mouton à ses pieds. Joseph lui montre où se trouve l'enfant...

A partir de ce tableau, nous pouvons souligner trois affirmations tout à fait bibliques qui nous rappellent que la lumière de Noël continue de briller après Noël... 

 

Jésus est l'unique source de lumière

 

La lumière de Noël continue de briller après Noël, parce que Jésus, qui est la source de cette lumière, ne reste pas dans la crèche. Sa vie a témoigné de cette lumière, sa mort et sa résurrection l'ont fait resplendir et sa lumière continue de briller aujourd'hui par son Esprit en nous.

Il est l'unique source de lumière. Nous n'avons pas à en chercher une autre. Jésus a dit de lui-même : « Je suis le chemin, la vérité et la vie... »

La lumière montre le chemin, elle donne un sens à la marche de notre vie. Quand il s'agit de savoir dans quelle direction mener notre vie, Jésus-Christ est la lumière qui nous guide, le phare qui nous met en garde contre le dangereux rochers, le soleil à l'horizon de notre espérance... Son exemple, son enseignement, son Esprit en nous, voilà la lumière qui éclaire notre chemin.

La lumière, c'est la vérité. Non pas une vérité écrasante, aliénante. Une vérité qui libère. C'est la lumière de Dieu lui-même, la lumière de son amour. Connaître la vérité, ce n'est pas la posséder mais la rencontrer. La vérité n'est pas un dogme ou une religion, c'est une personne. C'est Dieu lui-même, manifesté en Jésus-Christ. C'est une rencontre qui donne le vrai sens à notre vie !

La lumière, c'est la vie. Sans lumière, pas de vie possible sur terre. La lumière est la première oeuvre du Créateur, le premier jour. De même, c'est la lumière du Christ qui rend possible notre vie spirituelle, dès son premier jour. C'est elle qui nous fait grandir et nous épanouir. 

« Je suis le chemin, la vérité et la vie » Voilà la lumière qui continue de briller après Noël !

 

C'est dans un esprit d'adoration que nous pouvons refléter la lumière du Christ

Ne nous illusionnons pas... nous ne sommes pas des lumières ! Jésus-Christ est l'unique source de lumière, nous ne sommes que des miroirs. Et c'est dans une esprit d'adoration que nous seront aptes à refléter la lumière du Christ.

L'esprit d'adoration n'est pas à comprendre ici dans le sens limité de la prière et du chant. L'adoration est une posture de tous les instants, celle qui consiste à se tourner tout entier vers le Christ, pour être illuminé de sa lumière. 

Certes nos prières et nos chants peuvent être une adoration. Mais notre vie toute entière est appelée à l'être : toutes nos paroles, tous nos actes et même nos pensées... Aimer mon prochain, c'est aussi aimer Dieu. 

Jésus n'a-t-il pas dit : « Dans la mesure où vous avez fait cela pour l'un de ces plus petits, l'un de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. » (Matthieu 25.40) ?

Voilà comment nous pouvons refléter la lumière du Christ. Par une vie qui lui est consacrée, par un comportement qui s'inspire de son exemple, par des paroles et des actes qui lui rendent gloire. Car tout provient de Lui et tout Lui revient. 

 

Notre tâche, même dans l'ombre, est de montrer le chemin qui conduit à la lumière du Christ.

Comme Joseph sur le tableau, dont nous ne voyons que la main indiquant du doigt l'enfant qui est né. « Vous serez mes témoins » disait Jésus à ses disciples !

Mais si la lumière est le Christ lui-même, ce n'est pas à une religion que nous devons conduire mais à une personne. Comprendre la lumière de la vérité comme une croyance ou un dogme, c'est enfermer dans une religion. C'est comprendre la foi comme une croyance stérile et avilissante. 

Comprendre la lumière de la vérité comme une personne, c'est inviter à une rencontre. C'est comprendre la foi comme une relation de confiance dans l'amour.

Plus que notre main, plus même que nos paroles, ce sont nos actes qui montreront ou non le chemin qui conduit à la lumière du Christ. 

Si notre vie témoigne d'une relation de confiance et d'amour avec Jésus-Christ, alors les gens n'auront-ils pas envie de connaître Celui qui illumine notre vie ? Par contre, si notre vie n'exprime que la soumission à une religion faite de contraintes et d'obligations, il y a peu de chances que les gens aient envie de le connaître...

 

Conclusion

La lumière de Noël continuera-t-elle de briller en vous après Noël ? 

Si nous le voulons, n'essayons pas de briller par nos propres efforts, tournons-nous vers la source de la lumière : Jésus-Christ ! Que notre vie entière soit une adoration, entièrement tournée vers Lui. Que notre préoccupation première soit de montrer, par nos paroles et nos actes, le chemin qui mène à Sa lumière. 

Alors c'est sûr, la lumière de Noël continuera de briller en nous. Et elle n'attira pas que des bergers et des mages, mais tous ceux qui cherchent la véritable lumière la trouveront. 

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », dit Jésus. « C'est moi qui suis la lumière du monde » ». 

Rédigé par Vincent

Repost 0
Commenter cet article